Barre de recherche de vidéos

Loading...

Rechercher dans ce blog et le WEB

Chargement...

vendredi 31 juillet 2015

HAITI, CAP VERS LES LEGISLATIVES DU 9 AOUT 2015


HAITI, CAP VERS LES LEGISLATIVES DU 9 AOUT 2015
JEAN-ROBERT JEAN-NOEL
31 JUILLET 2015

A regarder les photos géantes des candidats au Sénat et à la Députation dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, aux entrées des départements et des villes, il est clair que notre pays, en dépit de multiples problèmes de toutes sortes et des lueurs d'espoir plutôt en relation avec le secteur agricole, "la locomotive de la croissance", met le cap vers les législatives du 9 Août 2015.  Mais avant, concentrons nous un peu, ne serait-ce qu'une dernière fois cette année 2015, sur la disparition de l'Agronome Nader.

Une semaine d'Henriot Nader chaque année, un prix annuel  Henriot Nader
Depuis le décès d'Henriot, le 24 Juin 2015, et son enterrement, le 6 Juillet, tous ses  amis proches, ceux du CONSOC, de la FONHDILAC et de la FONHADI, et ses proches,  nous vivons tous au ralenti, un peu désarçonnés comme des boxeurs après un KO technique . La grande rencontre du 2e dimanche du mois de juillet 2015 de la FONHDILAC , notre fondation, nous a permis d'arrêter un certain nombre de décisions relatives à Henriot en relation avec la perpétuation de sa mémoire: une semaine d'Henriot Nader chaque année, un prix annuel Henriot Nader en relation avec le secteur agricole, tout ceci sous la responsabilité de la FONHDILAC; certains cadres de la Fondation sont désignés pour accompagner, de manière bénévole, sa femme, Uranie, dans  la gestion  globale de l'HYDROTEC , l'entreprise qu'il a laissée , et  dans la mise sur pied d'une fondation Henriot Nader en lien avec  HYDROTEC.

Haïti.. et son lot de problèmes
 Et puis, Haïti continue son petit bonhomme de chemin sans Henriot avec son lot de problèmes qui influence notre vie: le processus électoral, la vie chère aggravée par la hausse du dollar par rapport à la gourde (56 HTG pour 1 USD), par le rapatriement massif  et forcé des Haïtiens illégaux et des dominicains à peau noire  d'ascendance  haïtienne par la République voisine, la mission de l'OEA envoyée en République Dominicaine et en Haïti et le rejet  du rapport de mission par la République Dominicaine, la "gargane" reçue par le Ministre de l'Agriculture, M. Dorcin, de la part de Kiko St-Rémy, le beau frère du Président Martelly, les propos grivois du Président vis-à-vis d'une femme à Miragoâne et les réactions qui s'en suivent (Journal Le Nouvelliste), le 100e anniversaire de l'occupation américaine avec son lot de souvenirs douloureux pour notre pays.

Des lueurs d'espoir
D'un autre coté, des lueurs d'espoir qui nous poussent à tenir:  la grande marche de la société civile  haïtienne contre cet anti-haïtianisme primaire des politiciens dominicains, l'intérêt timide mais grandissant de la population pour le processus électoral, le lancement du projet "CHANJE LAVI PLANTE" le 24 juillet 2015, l'officialisation de l'Unité de Promotion des investissements privés dans le secteur agricole (UPISA), le 27 juillet, à l'Hôtel Montana à Pétion Ville, avec des investissements actuels de plus 100 M USD  et des perspectives de plus de 600 M USD dans le secteur agricole d'ici 2017, selon le ministre de l'agriculture, la déclaration du gouvernement de faire du secteur  agricole "la locomotive de croissance" pour l'exercice 2015-2016, l'équipe  haïtienne battue en quart de finale (Jamaïque-Haïti 1-0) qui a fait bonne figure à la GOLD CUP, remportée par le Mexique face à Jamaïque (3-1). A noter que le 4 juillet, le Chilli est devenu pour la première fois champion de la Copa America au dépens de l'Argentine aux tirs au but (4-1), renvoyant les fanatiques malades haïtiens du Brésil et d'Argentine à leurs études.

Les problèmes, les lueurs d'espoir et les moments d'apaisement procurés par le football n'ont jamais totalement occulté la politique, en particulier le processus électoral.  En termes de bruits, de visibilité, de meetings électoraux, il se dégage trois grands mouvements politiques: VERITE, Parti Haïtien Tete Kale (PHTK) et BOUCLIER. Ces mouvements ont pratiquement occulté les autres. Ils ne sont pas les plus populaires, mais ils sont les plus connus actuellement, car ils s'exhibent avec une rare insolence dans une conjoncture économique plutôt morose.

Une alliance pour la continuité?
Pourquoi ces trois mouvements sont-ils si agressifs (dans le bon sens du terme) sur la scène politique malgré la situation de pauvreté dans laquelle patauge le pays et qui s'aggrave de jour en jour? Tout simplement parce qu'ils disposent de l'argent. La plate-forme VERITE est très liée à une grande frange du secteur privé haïtien tandis PHTK et BOUCLIER sont plutôt proches du pouvoir en place. Les trois ont des liens très forts avec le secteur privé. Les observateurs et les analystes politiques ont vite fait d'établir des liens entre ces structures politiques qui pourraient, une fois les élections gagnées, établir des alliances pour diriger le pays dans la continuité.  En 2010, l'INITE du Président Préval, une excroissance de l'ESPWA, a fait campagne sur le thème continuité, tandis que Martelly  a fait campagne sur le thème  changement.  Ce dernier a gagné la présidence et INITE le Parlement, les deux n'ont pas su faire une alliance fructueuse pour gérer le pays dans le cadre d'un programme de changement dans la continuité. Ils se sont chamaillés jusqu'à comprendre un peu tard la nécessité d'une alliance pour permettre à Martelly de bien gérer son mandat et de le terminer comme le Président Préval a su le faire en deux fois. A un moment de la durée, on a même senti la main de Préval dans certaines décisions de Martelly. Et le pouvoir de Martelly est apparu comme un prolongement de celui de Préval. L'opposition ne s'y est pas trompée en  accusant Martelly de ne rien foutre sinon de continuer les actions de Préval. Ce qui n'était pas tout à fait vrai sans être totalement faux (principe de continuité de l'Etat). Or, actuellement, le pouvoir en place ne vise qu'une chose: la continuité. Alors qu'est-ce qui  empêcherait une alliance pour la continuité entre ces trois entités et d'autres formations politiques  qui leur sont proches, si elles arrivent à gagner les élections législatives?

 Popularité vs l'argent


Heureusement que les élections ne se gagnent jamais d'avance (sauf en cas de magouilles)  et qu'aucune alliance fictive ou réelle n'a jamais pu gérer le pays dans la continuité totale depuis l'indépendance. D'ailleurs c'est l'une des causes de notre sous-développement. Encore que les autres partis et mouvements politiques ne s'avouent pas vaincus. De plus, le CEP semble opter pour des élections démocratiques, libres et honnêtes, à défaut d'être totalement inclusives. Les partis  de  l'extrême gauche et leurs alliés, les partis centristes et tous les autres partis et particules qui sont dans la course vont se battre même sans moyens pour gagner les législatives. Donc la bataille des législatives sera rude surtout avec une forte participation de la population. Ce sera la bataille de la popularité par rapport à celle de l'argent. Le peuple saura faire la part des choses malgré sa misère, car des deux cotés il y a les bons et les méchants. A nous de bien choisir dans les deux camps en pensant Haïti d'abord et avant tout. Alors cap vers les législatives du 9 Août 2015!!!

Aucun commentaire: