Barre de recherche de vidéos

Loading...

Rechercher dans ce blog et le WEB

Chargement...

vendredi 31 janvier 2014

HAITI, L’ESPRIT KITANAGO, LE DIALOGUE INTER-HAITIEN OU LE PREMIER FRUIT A DEGUSTER ENTRE NOUS?


HAITI, L’ESPRIT KITANAGO, LE DIALOGUE INTER-HAITIEN OU LE PREMIER FRUIT  A DEGUSTER ENTRE NOUS?
JEAN-ROBERT JEAN-NOEL
31 JANVIER 2014

Ce mois de janvier 2014 marque le premier anniversaire de KITANAGO, ce bois qui a traversé en 27 jours les 700 Km des Irois, extrême Sud-Ouest  à Ouanaminthe, extrême Nord-Est. Je vous prie de relire mon article sur KITA NAGO pour mieux comprendre ce qui se passe actuellement, le Dialogue Inter-haïtien : (Réf.  http://jrjean-noel.blogspot.com/2013/01/haiti-kita-nago-on-pa-kita-ou-nago-ou.html). La classe politique a pris un an pour pénétrer l’esprit de KITA NAGO (aller de l’avant tous ensemble).D’où le titre de mon premier article pour 2014 : « Haiti, l’esprit Kita Nago, le Dialogue inter-Haïtien ou le premier fruit à déguster entre nous ? ». Avant de nous attarder sur le Dialogue entre nous, passons en revue certains faits saillants du mois, faisons une analyse objective des grands points du dialogue inter-haïtien et terminons l’article sur des conclusions appropriées.
1.    LES FAITS SAILLANTS DU MOIS DE JANVIER 2014.
Un discours apaisant pour démarrer l’année 2014
Le mois de janvier 2014 a démarré avec le discours apaisant (appel au dialogue et à l’unité) du Président Martelly en présence des représentants du Pouvoir Législatif, MM D. S Desras et J. T. Alexis, respectivement Président du Senat et de la Chambre des Députés, du Pouvoir Judiciaire, M. A. Alexis, des anciens Chefs d’Etat, MM. Avril et Duvalier, les autres anciens chefs d’Etat n’ayant pas répondu à l’invitation de M. Martelly, et de certains chefs de partis politiques comme Evans Paul, le plus intelligent chef de parti politique haïtien, à mon humble avis. La présence de M. Desras au coté du Président Martelly avait pour moi une signification particulière vu les divergences entre ces deux protagonistes politiques. Elle augurait une certaine acceptation de l’autre après les échauffourées de Septembre, octobre et novembre 2013 et les propos amères et acides de M. Desras lors de la convocation extraordinaire du Parlement par le Président Martelly pour le vote de la loi électorale. Cette loi votée dans les mêmes termes que le Senat par la Chambre basse et rapidement publiée par la Présidence a résolu ipso facto le problème lié à la rumeur selon laquelle le Président de la République déclarerait la caducité du Parlement au deuxième lundi de janvier 2014.
L’Exécutif et le Législatif calment le jeu
En tout cas, après les belles émissions sur la situation économique du pays de Roro Pharel avec le Ministre des finances, M. W. Laleau, le Gouverneur de la Banque de la République, M. C. Castel, et l’économiste, M. P.M. Boisson, qui ont en quelque sorte confirmé les chiffres rapportés dans mon article sur la situation économique du pays (Réf. http://jrjean-noel.blogspot.com/2013/12/bilan-2013-perspectives-2014-turpitudes.html) avec des nuances édifiantes et des considérations intéressantes de la part de PM Boisson, avec le président de la Chambre de commerce et d’industrie d’Haïti, Didier Fils-Aimé, et le président de la commission des Finances du Sénat, M. Jocelerme Privert, la rentrée parlementaire du 13 janvier 2014 a été marquée par d’excellents discours de la part de MMM. Desras, qui a été reconduit par ses paires comme Président du Senat, Martelly et Lamothe. Ils ont vraiment calmé le jeu comme l’a titré Le Nouvelliste dans l’un de ses excellents articles du mois de janvier 2014. La Chambre basse s’est vu rafler tous ses postes électifs par les parlementaires proches du Groupe du Président Martelly avec Timoléon comme Président en remplacement de M. J.T. Alexis. 
Mgr Langlois, Premier Cardinal Haïtien
Ajoutée à tout cela, la nomination surprise de Mgr Langlois (55 ans), le Président de la Conférence épiscopale, par le Pape François comme premier Cardinal Haïtien, celui-là même qui a offert les bons offices de la Conférence Episcopale qu’il préside comme médiatrice pour conduire le Dialogue inter-haïtien démarré la dernière semaine de Janvier 2014 (on y reviendra).
Les manifestations des élèves de Lycées, Josué Mérilien et MM. Saint-Juste et Michel
Malheureusement, les manifestions écolières (lycées) pour réclamer la présence de professeurs dans les salles de classe se sont dégénérées en manifestations de rues avec des casses et des blessés. Les élèves du Lycée de la Croix-des-Bouquets, en forçant les élèves des écoles privées à les suivre, ont provoqué des jets de pierres et de bouteilles dont l’une a failli blesser ma femme en s’écrasant violemment sur ma cour à Duval, et en poussant la Police à tirer en l’air pour disperser les manifestants, ce mardi 28 janvier 2014, dans la zone de Carrefour Marassa. Ce qui a poussé le Ministère de la Justice à convoquer M. Merilien de l’UNOH (Union nationale des Normaliens Haitiens) au Parquet de Port-au-Prince à la base des revendications de l’augmentation des salaires des professeurs. M. Mérilien sera défendu par MM. Newton Saint-Juste et André Michel, les deux avocats qui ont accusé l’épouse et le fils du Président de corruption et d’usurpation de titres.
Le Président à Cuba, le Premier Ministre à Davos et en Afrique
En fin de compte, il faut noter la visite du Président à Cuba à la tête de la délégation haïtienne dans le cadre du Sommet de la Communauté des Etats latino-américains et caribéens (CELAC) où la Caricom a condamné une fois de plus la République Dominicaine pour son arrêt 168-13 raciste et où le huit clos entre Haïti et la RD sur cette affaire a été très houleux, le Président Martelly se serait même emporté par rapport à l’attitude arrogante du Président Medina qui justifie la position dominicaine. Quant au Premier Ministre, il a été à Davos en Suisse à la 44e Réunion du Sommet Economique pour faire la promotion d’Haïti et à Addis Abeba , en Ethiopie, pour participer au Sommet de l’Union Africaine avec cette déclaration qu’ « Haïti c’est l’Afrique dans la Caraïbe » et ce souhait de voir modifier la charte de l’Union Africaine pour une intégration à part entière d’Haïti dans cette institution pour un dialogue permanent entre Haïti et l’Afrique à commencer par le Dialogue inter-haïtien.  
2.    LE DIALOGUE INTER-HAITIEN
La Médiatrice dans le cadre de ce dialogue
« La Conférence des Évêques d'Haïti (CEH) est une structure ecclésiastique canonique dotée de la personnalité juridique. Elle est au service de la pastorale d'ensemble de l'Église catholique en Haïti. Sa mission pastorale l'appelle souvent à jouer un rôle en faveur de la paix publique dans le pays. » Elle s’est proposée comme médiatrice dans le cadre de ce dialogue à partir d’un protocole de médiation dans lequel elle a défini les règles du Jeu avant de fixer les objectifs du dialogue et obtenu l’assentiment des parties prenantes intéressées qui ont accepté de signer le protocole.
En effet, le protocole a mis en exergue le contexte et la situation politique : « Dans ce contexte, face à la situation politique actuelle, elle a offert sa contribution gratuite et généreuse dans une note pastorale datée du 27 septembre 2013, pour aider les acteurs politiques et ceux des pouvoirs étatiques à dialoguer…  Les Parties consultées ayant accepté cette offre, la CEH fait cette mission ad hoc de médiation avec une représentation d'évêques délégués, assistés d'un Conseil Épiscopal de Médiation (CEM) qui sont désignés ici comme une seule instance : la Médiatrice. Ce Conseil a aussi à sa disposition une équipe d'experts indépendants. »

La finalité visée par la Conférence Episcopale Haïtienne (CEH)
"Les Parties s'engagent, avec l'aide de la Médiatrice, à se concerter en vue de parvenir à un pacte politique sur la gouvernance démocratique, l'organisation d'élections crédibles, la question de l'amendement constitutionnel, la consolidation des Institutions démocratiques basée sur le respect du principe de la séparation des pouvoirs".
Les parties prenantes
C’est donc en connaissance de causes que les parties prenantes sont rentrées dans ce processus de dialogue. Elles viennent de tous les secteurs de la vie nationale. La CEH a ratissé large pour obtenir l’accord préalable des acteurs. « La Médiatrice organise le dialogue avec les acteurs suivants : (i) le pouvoir exécutif, (ii) le pouvoir législatif, (iii) les partis politiques. Ils sont désignés ci-après les Parties. Les observateurs indépendants de ce dialogue viennent des secteurs et institutions suivants: 1) le pouvoir judiciaire, 2) les confessions religieuses et religions, 3) les structures organisées de la société civile dont l'Université, 4) le secteur paysan, syndicat, patronat, 5) la Fédération des Barreaux d'Haïti, 6) les organisations des droits humains, des femmes, 7) les associations de médias (ANMH / AMI), 8) les organismes structurés de la société civile.»

Les objectifs visés par la CEH
« La médiatrice a pour objectif principal de conduire les Parties à conclure un accord politique sur les points de l'agenda concerté afin de résoudre les problèmes urgents du pays et de jeter des bases pour un dialogue national. Cet objectif principal se décline dans les objectifs spécifiques suivants :(i) Réunir les principaux acteurs autour de la table du dialogue ;(ii) S'assurer du bon déroulement des délibérations ;(iii) Amener les Parties à parvenir à un consensus. »
Dans le cas où le protocole n’est pas respecté par les parties prenantes, la Médiatrice se réserve le droit de se retirer sans bruit sans compte, surtout si elle n’est pas en causse : "La Médiatrice se réserve le droit de renoncer, à tout moment, à sa mission, si, sans faute de sa part, il est impossible d'atteindre les résultats escomptés parce que font défaut les conditions nécessaires au bon déroulement du processus d'échanges et préalablement convenues avec les Parties".
Le protocole prévoit un ensemble de points avec des détails intéressants. Nous nous contentons d’énumérer les points : 1) un ensemble de principes, 2) le Rôle de la médiatrice 3) les obligations des parties ,4) les Confidentialités et communication, 5) la Représentation  des parties aux séances de dialogue, 6) la Durée du processus  7) le  Suivi des accords.
Un aspect à retenir dans les détails pour montrer, s’il en était besoin, le souci de réussir ce dialogue inter-haïtien, est cette partie incluse dans le protocole : «  Les Parties reconnaissent que doit être exclu du dialogue tout esprit de domination et de méfiance. Elles s'engagent à collaborer sans réserve avec la Médiatrice en vue de la poursuite des objectifs exposés et entendus dans le présent protocole.»

Notre contribution
Personnellement, je me suis toujours battu pour une entente entre nous. En témoignent les divers articles publiés sur mon blog : www.jrjean-noel.blogspot.com. Le groupe de la société civile auquel j’appartiens, La FONHDILAC, en a fait de même. En 2010, quelques jours après le tremblement de terre, nous avons sorti un plaidoyer pour la refondation de l’Etat d’Haïti selon une vision haïtienne (Réf. http://jrjean-noel.blogspot.com/2010/02/plaidoyer-pour-la-refondation-de-letat.html). En 2011, avant la prise de pouvoir par le Président Martelly, nous avons sorti un document d’orientation pour la refondation de l’Etat d’Haïti selon une vison haïtienne (Réf. http://jrjean-noel.blogspot.com/2011/08/document-dorientation-pour-la.html). A la faveur de cette initiative inter-haïtienne, nous versons ces deux documents dans le débat. Nous croyons qu’ils disposent de suffisamment d’éléments pour aider           à l’enrichissement  de ce grand sommet entre nous et contribuer au Dialogue National qui suivra.

 Le regret de certains absents de renom
Nous profitons de l’occasion pour saluer notre grand ami, Turnep DELPE, qui s’est toujours battu pour la conférence nationale mais qui, appartenance à MOPOD oblige, ne participe pas à l’actuelle initiative. C’est l’occasion de Saluer Edmonde Suplice Beauzile et Evans Paul pour leur bataille autour du « pacte de gouvernabilité ». Heureusement, ils sont parties prenantes de cette initiative. Nous félicitons également le Parti Lavalas pour sa présence dans cette initiative avec Mme Narcisse et surtout avec notre ami de longue date, AGR Anthony Dessources. Nous espérons avec de telles personnalités, les autres parties prenantes et la Médiatrice, nous avons de forte chance de déboucher sur un consensus minimal. Je sais que, une fois le consensus trouvé, des gens sensés comme le professeur J.A. VICTOR, Mme Manigat et Turnep Delpé rejoindront le processus pour l’enrichir, le renforcer en entrainant le MOPOD avec eux. En tout cas, je suis heureux de savoir que le MOPOD, en tant que plate-forme politique, participera aux prochaines élections quelle que soit l’issue de l’initiative en cours. C’est le pays qui en bénéficiera !
3.    EN GUISE DE CONCLUSION
La leçon de cette initiative, il est possible de nous asseoir entre haïtiens pour poser les problèmes de notre pays, en pensant Haïti d’abord et avant tout ! L’entente est la meilleure des procès. Comme disait l’autre : « La démocratie est le pire des régimes à l’exclusion de tous les autres. » Enterrons définitivement le déchoucage au profit de l’entente entre nous pour Haïti, l’exception culturelle de la Caraïbe, le futur Taïwan de la Caraïbe, Pays émergent en 2035! Mais que de sacrifices collectifs et individuels à consentir pour y parvenir en gérant de manière optimum les risques de catastrophes naturelles, en diminuant de manière drastique notre démographie galopante, en augmentant notre croissance économique de manière durable, en gérant correctement nos maigres ressources, et en évitant coûte que coûte les crises politiques, tout au moins en les gérant de manière non violente par le dialogue.
Pour finir, il est recommandé au lecteur de cet article de lire et relire ce protocole de médiation (Réf. http://www.metropolehaiti.com/metropole/full_poli_fr.php?id=23434). C’est un modèle du genre, selon Radio Métropole, qui pourrait servir dans d’autres circonstances, surtout dans les circonstances de crises dans lesquelles nous pataugeons depuis le 17 octobre 1806, ajoutons-nous. Le 18 mai 1803, la date du Congrès de l’Arcahaie, demeure jusqu’ici la seule fois que nous nous sommes mis ensemble pour fonder notre pays, Haïti. Gloire à Dessalines et à Pétion ! Et depuis l’assassinat de Dessalines le 17 octobre 1806, soit 3 ans et 8 mois après le Congrès de l’Arcahaie, nous avons commis l’irréparable. Ce parricide que nous n’arrivons pas à exorciser nous rend si méfiants les uns vis-à-vis des autres. Il nous a donc fallu attendre 210 ans et 8 mois pour nous asseoir autour d’une table à Pétion-ville, la première ville haïtienne construite après l’indépendance, en vue de faire « un pacte politique sur la gouvernance démocratique, l'organisation d'élections crédibles, la question de l'amendement constitutionnel, la consolidation des Institutions démocratiques basée sur le respect du principe de la séparation des pouvoirsEst-ce un hasard le choix de Pétion- ville ou un petit jeu (clin d'oeil) de l’histoire ?

Dans notre histoire de peuple libre et indépendant, c’est pour la première fois que nous nous sommes mis d’accord pour entreprendre quelque chose ensemble. C’est déjà un exploit quelle que soit l’issue d’une telle initiative. Dieu aidant, nous espérons que l’Esprit Kita Nago nous permettra d’aller de l’avant et de mobiliser toute l’énergie positive haïtienne en vue de trouver une entente minimale entre nous, y inclus à l’avenir le MOPOD, pour résoudre nos querelles intestines par la voie du dialogue et non par la violence comme on en a pris l’habitude depuis notre indépendance, le 1er janvier 1804. L’esprit KITANAGO a pris du temps pour se manifester, il nous incite à aller de l’avant ensemble pour arriver à cueillir et déguster ce premier fruit, soit seulement un an après la traversée triomphale de cet esprit, symbolisé par un bout de bois de 500 Kg, sur notre pays de l’Ouest à l’Est jusqu’à la porte de notre voisin dont l’arrogance par rapport à la mise en application de l’arrêt 168-13 pourrait nous conduire à nous unir davantage pour y faire face et aider nos frères dominicains d’ascendance haïtienne à recouvrer la nationalité de leur pays d’adoption. Puisse ce premier fruit, si fruit il y en aura, nous donner l’appétit de manger d’autres encore plus succulents jusqu’à faire d’Haïti un pays émergent à l’horizon 2035 et faire mentir à Bill Gate qui nous voit patauger dans la pauvreté en 2035, date à laquelle, selon ses prévisions, nous serons encore le seul pays pauvre de l’Amérique Latine!

2 commentaires:

Anonyme a dit…

quel monde merveilleux nous vivons , je doute encore ce lanceur de sorts comment il a fait !
Ma bouche est pleine de témoignages , Am jain mon mari a quitté la maison pendant deux ans en Afrique du Sud pour un touriste , il voulait dire une prostituée et il a été ensorceler par la fille de mon mari refuse de revenir à la maison, je pleure jour et nuit à la recherche pour qui pour m'aider , j'ai lu un papier de nouvelles sur un lanceur de sorts puissant appelé Dr Okojie et j'ai contacté le lanceur de sorts pour m'aider à obtenir mon amant vers moi et il m'a demande de ne pas s'inquiéter de ce que les dieux nous nous battons pour moi .. il m'a dit à la mi- nuit, quand tout l'esprit est au repos , il sera jeté un sort à réunir mon amant de nouveau à moi . et il n'a en moins de 3 jours, mon mari est venu vers moi et a commencé à pleurer que je dois pour lui pardonner , i , m si heureux de ce que ce lanceur de sorts fait pour
mon mari et moi .. contact sur son email drokojiehealinghome@gmail.com est le meilleur lanceur de sorts dans l'ensemble du monde sauvage . il est specialiesed dans la résolution d'autres problèmes, y compris ce qui suit :
( 1 ) Si vous voulez que votre dos ex .
( 2 ) si vous avez toujours des mauvais rêves .
( 3 ) Vous voulez être promu dans votre bureau .
( 4 ) Vous voulez femmes / hommes à courir après vous.
( 5 ) Si vous voulez un enfant .
( 6 ) Si vous avez besoin d'aide financière .
( 7 ) Si vous voulez que le traitement du VIH SIDA
contactez-le maintenant pour la solution immédiate de votre
problèmes sur Drokojiehealinghome@gmail.com
merci

ivan a dit…

Mon ami était cette jeune fille qui a été ruiner ses relations depuis des années, il a rompu avec elle il ya trois ans, mais elle le contrôle et détruit la plupart de ses relations encore. Je suis maintenant une victime. Elle est venue à nouveau l'emmener loin de moi, elle a essayé tout ce qu'elle pouvait, mais je gardé ma foi fort et est resté avec mon copain sans elle permet plus en lui. Elle m'a aussi confronté, m'a dit qu'il n'y a rien que je vais faire pour qu'elle le laisser seul; elle averti sérieusement que je suis mettre en danger ma vie et elle va bientôt agir plus fort que jamais. Je craignais et commencé à avoir de doute dans ma force parce que mon copain a déjà commencé à voir son; tout espoir était presque perdu, je ne sais pas comment ce mal dame le contrôle depuis le jour où il y avait une pause dramatique jusqu'à. Je décidai pour aider à sauver l'homme que je l'aime, même si nous ne serons pas à nouveau ensemble. Je suis allé à des amis pour des conseils et des blogs visités aussi. Je trouve des témoignages au sujet du Dr Owolabi Love Spell et d'autres, mais mon esprit l'ai choisi. Je pris courage et lui ai envoyé et ma vie a changé depuis lors. Le pouvoir du mal dame sur mon copain a été détruit et elle n'a pas de connecter un nouveau spirituelle avec lui. Mon copain a changé; il se sent tellement soulagée et en bonne santé maintenant qu'avant. Il a également envoyé à remercier le Dr Owolabi pour le sort de l'amour et m'a encouragé à partager aussi notre propre témoignage sur les blogs. Nous sommes reconnaissants pour ce que vous avez fait. Envoyer et recevoir de lui votre propre miracle travers owolabispellcasters@gmail.com ou sa ligne directe +2349037478762.