Barre de recherche de vidéos

Loading...

Rechercher dans ce blog et le WEB

Chargement...

samedi 26 mai 2012

HAITI A L’HEURE DE VERITE 2 : LE STYLE LAMOTHE, ESPOIR OU DESILLUSION?



HAITI A L’HEURE DE VERITE 2 : LE STYLE LAMOTHE, ESPOIR OU DESILLUSION?  
JEAN ROBERT JEAN-NOEL
26 MAI 2012

Le mois de Mai 2012, c’est l’élection à la présidence de François Hollande comme nouveau Président de la France en lieu et place de Sarkozy. C’est la crise de la dette en Europe : La Grèce, l’Italie, l’Espagne. Les deux grands d’Europe et de la zone Euro (L’Allemagne et la France) sont obligés de trouver un  terrain d’entente pour atténuer  la crise dans la zone EURO. Le G8 s’est réuni dans le fief du Président Obama, à Camp David, suivi du sommet de Chicago sur NATO avec les pays membres de l’Alliance Atlantique. Les grandes questions mondiales, dont la crise de la dette européenne, la question de la sécurité mondiale, le retrait définitif de NATO de l’Afghanistan en 2014, avec des appuis ponctuels aux forces afghanes de sécurité, ont été, entre autres, évoquées. Plus près de nous, là en République Dominicaine, c’est l’élection de Danilo Medina, le poulin de Fernandez qui est élu ce dimanche 20 mai 2012 avec Mme Fernandez comme Vice-Présidente. Contrairement à la France, en République Dominicaine, le pouvoir ne change pas de main. Et Haïti dans tout cela ? Elle sort la tête de l’eau enfin avec la ratification du Premier Lamothe et de son énoncé de politique générale,  et la mise en place de son « gouvernement d’ouverture ». Notre pays est donc à l’heure de vérité 2, avec un budget, un nouveau gouvernement, le second de l’ère Martelly,  et un Premier ministre (PM) avec un nouveau style ? Qui sait ? Voyons voir.

Le vote du Budget avant le vote de l’énoncé de politique générale du PM
Le mandat du Président Martelly vient de franchir sa première année le 14 Mai 2012. Ce même 14 Mai, le processus de ratification de Mr Lamothe comme deuxième Premier Ministre du Président est bouclé avec le vote par la chambre basse de l’énoncé de politique générale du PM. Bien avant la ratification de l’énoncé de politique générale du PM par le Sénat le 8 Mai 2012, date de départ des « dinosaures », le Sénat a voté le 4 Mai 2012, le budget rectificatif 2011-2012 d’environ 3 Mrds d’USD. Il est à remarquer que chronologiquement le vote de budget a précédé celui de la politique générale du PM. Donc, tout au moins, pour cet exercice, le Gouvernement Martelly-Lamothe, n’a d’autre choix que d’évoluer à l’intérieur de la fourchette votée.

L’énoncé est même dans son essence mais différent dans sa manière
En tout cas, l’énoncé de politique générale de Lamothe qui, dans son essence avec son articulation autour des 5 E (Education, Etat de droit, Emploi, Environnement et Energie), n’est pas trop différent de celui de Conille. L’énoncé laisse supposer que le montant de 15 Mrds d’USD, prévus par le Gouvernement Conille dont Lamothe faisait partie comme Ministre des Affaires Etrangères, reste valable pour la mise en œuvre du programme de 5 ans du Président Martelly. Toutefois, l’énoncé s’est fait de manière différente avec l’utilisation de projection Power Point. C’est une première, tout au moins au niveau d’un Premier Ministre Haïtien.

Une architecture gouvernementale différente avec 40% de femme
Le Gouvernement du Premier Ministre Lamothe est aussi différent en termes de choix des personnes et d’architecture gouvernementale. En effet, changer de Ministre de l’Economie et des Finances en même temps que le Ministre de la planification ainsi que le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, c’est quelque chose qui ne s’est pas vu en Haïti depuis plus de 10 ans sous la même présidence. Lamothe a aussi innové en venant avec les Ministres Délégués auprès du Premier Ministre, surtout la Ministre Déléguée contre la pauvreté extrême et aux droits de l’homme, et la Ministre Déléguée aux affaires Paysannes, et  en introduisant 40% de femmes dans le gouvernement dans des domaines clés comme l’économie, la finance et la planification. La Défense est séparée de l’Intérieur et a été confiée à un ancien Président du Parlement, Rodolphe Joasil. La communication est dissociée de la culture : la première est confiée à Ady Jean Gardy et la deuxième à Mario Dupuy. Les deux ministres qui ont organisé la grandiose fête du 1er Mai 2012 ont été remerciés et remplacés. La fête était tellement belle qu’on croyait que ces deux-là allaient garder leur poste. En tout cas, le nouveau Ministre de l’Agriculture semble opter pour la continuité par sa manière d’opérer. En sera-t-il de même pour tous les autres nouveaux ministres ? Rien n’est moins sûr en Haïti, pays de rupture, de crise permanente et de discontinuité de l’Etat! Ce qui est sûr, par contre, ce gouvernement est le résultat de tractations entre le Parlement et l’Exécutif. On espère que ce consensus minimum entre les deux Pouvoirs, qui se sont chamaillés durant toute une longue année, permettra à Lamothe et à son « gouvernement d’ouverture » d’atteindre les résultats escomptés au bénéfice du peuple haïtien et dans la transparence.

Le jeu de la transparence
Justement, en parlant de transparence, Lamothe a encore innové en organisant un Conseil de gouvernement en présence des caméras de la télévision où chacun des ministres a présenté son programme de 100 jours en 5 grandes priorités au Chef du Gouvernement qui s’est comporté en vrai leader en menant tambour battant cette séance en vrai chef d’orchestre. C’était l’homme d’affaires plus enclin aux résultats qu’au palabre inutile, en forçant ses collaborateurs immédiats à prendre des engagements chiffrés dans des délais raisonnables, en demandant à d’autres membres du gouvernement (Plan et Finance) de mettre les moyens à la disposition de ceux-là qui auront à opérationnaliser les actions, en insistant à ce que ces actions soient imbriquées, articulées et intégrées pour des résultats d’ensemble utiles au peuple haïtien. Cette façon de faire a redonné espoir à certaines personnes, bien vue par la grande majorité, laissé sceptiques d’autres personnes qui y voient de la démagogie, et a forcé les ministres à prendre des engagements sur lesquels ils seront au fur et à mesure jugés et évalués. Le responsable de la Commission Nationale de Marchés Publics (CNMP) a promis d’aider pour faciliter la mise en œuvre des marchés publics tout en respectant les règles de passation de marchés comme cela a pu se faire avec le Ministère des TPTC. On verra jusqu’où cette transparence va et dans quelle mesure on en récoltera les fruits si les questions de sécurité arriveront à être résolues.

La question de l’armée, un avertissement par rapport à l’insécurité ?
En effet, les gens qui se réclament de l’armée d’Haïti et qui avaient pris d’assaut pratiquement tous les départements ont été délogés par la Police Nationale appuyée par la MINUSTAH. Le PM Lamothe, flanqué de son secrétaire d’Etat à la sécurité publique, s’est félicité du succès de ces opérations qui sont réalisées de « manière professionnelle » sans verser de sang. Le Premier Ministre a rendu visite aux forces spécialisées de la PNH pour les féliciter du travail professionnel accompli et le Secrétaire d’Etat a parlé de rétablissement de l’autorité de l’Etat. Il faut noter qu’en plus des jeunes gens de moins de 30 ans, on a eu aussi des américains dans les rangs de ces « bandes armées » dont la plupart des chefs de file sont jetés en prison. Certains étaient des révoqués de l’armée, des gens qui ont commis des infractions graves et qui ont été mise à pied sans pouvoir recourir à des procédures de réparation. Ils ont profité de la conjoncture et des promesses électorales de Matelly pour le mettre devant le fait accompli. C’est du désordre, une sorte d’embarras pour le pouvoir en place exploité efficacement par ses adversaires. Cette question a aussi permis aux malfrats de mettre leurs plans à exécution contre les paisibles citoyens qui essaient de joindre les deux bouts. Ces loups en ont grandement profité. Il y en a même qui ont intégré les bandes armées juste pour mieux se dissimuler et  frapper leurs victimes au bon moment. Heureusement, la police et la MINUSTAH se font sentir de plus en plus par leur visibilité, et ont opéré de manière efficace ces derniers temps en débusquant certains gangs démantelés et emprisonnés. Ces petites victoires du Gouvernement Lamothe redonnent de l’espoir ainsi que les inaugurations faites par le Président.

Lamothe organise, le Président inaugure
En effet, alors que Lamothe essaie de s’imposer en réorganisant les choses selon son style, le Président continue avec les inaugurations de certains travaux entrepris antérieurement. C’est ainsi qu’il a été au Plateau Central inaugurer la réalisation de lacs collinaires, dans l’Artibonite, inaugurer le système d’irrigation au niveau de la 5e Section de St Marc (3500 ha) en compagnie du Ministre de l’Agriculture, Agr Thomas Jacques, dans  l’Ouest inaugurer une station de traitement des eaux usées, en compagnie du Ministre des TPTC, Jacques Rousseau, et présider la cérémonie de graduation de la dernière promotion de l’Ecole de la Magistrature. La Première Dame, quant à elle, a lancé les états généraux de la Nutrition. Les deux associés en affaires font la course ensemble en politique. Réussiront-ils en politique comme en affaires ?

Haïti d’abord !
Ce n’est un secret pour personne, Martelly est un fonceur. Lamothe aussi à ce qu’il parait. Les deux ont été des sportifs, un footballeur et un tennisman. Les deux savent se battre pour des résultats. Ils ont pu ensemble obtenir des résultats en affaires. Jusqu’à présent leurs affaires marchent bien. Ils ont décidé de se jeter dans l’arène politique sans expérience dans le domaine. Ils ont su jusqu’à présent se tirer d’affaires honorablement, l’un comme Président et l’autre comme Ministre des affaires étrangères et comme Premier Ministre. C’est un couple qui fonctionne bien jusqu’à présent. Pourquoi ne réussiraient-ils pas ensemble en politique ? Ces deux sprinters ont de l’endurance. Pourront-ils gagner le trophée de la relance de notre pays ? C’est possible s’ils placent Haïti au premier plan par rapport à des intérêts immédiats et de clans. Haïti d’abord ! Et le « Pacte de gouvernabilité » prendra forme, soit autour d’un « Dialogue politique, soit autour d’une « grande concertation nationale » telle que l’a proposée La FONHDILAC en Mars 2011 (Réf. http://jrjean-noel.blogspot.com/2011/08/document-dorientation-pour-la.html VIIB3).

Le style Lamothe conduit-il Haïti aux résultats espérés ?
Lamothe en a pris l’engagement sur l’insistance de Mme Beauzile, l’ex-Sénatrice du Centre, lors de la séance de ratification de son énoncé de politique générale au Sénat, le 8 mai 2012. Le Premier Ministre, Lamothe a bataillé dur en affaires, a lutté pour devenir Premier Ministre en se battant sur plusieurs fronts avec les moyens du bord. Certains et pas des moindres ont parlé de corruption, d’autres ont glissé des « pos figs ». Toujours est-il, la formule Lamothe très certainement avalisée par Martelly a gagné. Au Parlement, dans la mise en place du gouvernement, au Conseil de Gouvernement, dans « l’affaire des anciens militaires », il a montré qu’il est capable d’innover, de transparence et de décisions pas forcément populaires. C’est un homme de négociation et de poigne. Sera-t-il ce « sauveur » en politique qui conduit Haïti avec la complicité du Président vers les résultats espérés ? De toute manière, s’ils ont réussi en affaires et pourquoi pas en politique en Haïti ? Et notre chère Haïti en sortira gagnante ! « Reve non, ou bliye ke Ayiti se tè glise ! Alos Clinton case dan’l, se ti banben sa yo ki ta reyisi ? Continye fe bel analyz», m’a lancé avec pessimisme mon ami de la fameuse formule du « ¼ Premier Ministre », « Haïti à l’heure de vérité », avril 2012 (Réf. http://jrjean-noel.blogspot.com/2012/04/haiti-lheure-de-verite.html).
 « En tout cas, mon cher ami, jusqu’à présent, mes analyses tiennent plus ou moins bien la route » lui ai-je lancé plus pour m’inciter à continuer que d’essayer de le convaincre. « Relis mes articles de Mars 2011 à aujourd’hui sur mon blog : www.jrjean-noel.blogspot.com et tu comprendras pourquoi je continue de rêver. » Ai-je conclu soulagé, plus optimiste et positif que jamais ! 

Aucun commentaire: